Bibliographie critique

Nous invitons ceux qui auraient connaissance de références ne figurant pas dans cette bibliographie à nous les communiquer : contact.

 

Ammour-Mayeur, O.

 2003 « Le Portrait de soi(e), ou les apories de la représentation (de Louis Marin à Alberto Giacometti) », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions. Autour de Louis Marin. Paris, Éditions Arguments, p. 67-76.

Ansaldi, S.

2003 [1995] « Image, pouvoir et représentation : un hommage à Louis Marin », Multitudes : revue politique, artistique et philosophique, consultable en ligne.

Arasse, D.

1984 « Annonciation/Énonciation : remarques sur un énoncé pictural au Quattrocento », Versus. Quaderni di studi semiotici, n° 37, p. 3-17.
1993 « L’opération du bord : observations sur trois peintures classiques », in Bertrand Rougé, ed., Cadres et marges : actes du quatrième colloque du Cicaca, 2-4 décembre 1993. Pau, Publications de l’Université de Pau, « Rhétoriques des arts », p. 15-25
2003 L’Annonciation italienne : une histoire de perspective. Paris, Hazan.

Assaf, F.

1998 « Thésée sans fil d’Ariane ou l’orphelin dans le labyrinthe », in Martine Debaisieux, ed., Le Labyrinthe de Versailles : parcours critiques de Molière à La Fontaine. Amsterdam, Rodopi, p. 187-198.

Bann, S.

1994 « Shrines, Gardens, Utopias », New Literary History, vol. 25, n° 4, p. 825-837.
2003 « Arcadia As Utopia in Contemporary Landscape Design : The Work of Bernard Lassus », History of the Human Sciences, vol. 16, n° 1, p. 109-121.

Beyaert, Anne & Stefania Caliandro

2002 « Une sémiotique du portrait », Tangence (Rimouski), n° 69, p. 85-101.

Beyer, Vera & Jutta Voorhoeve

2006 « Nichts dahinter : eine Einleitung », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 6-12.

Beyer, Vera, Voorhoeve, Jutta & Anselm Haverkamp, eds

2005 Das Bild ist der König. Repräsentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag.

Blanchard, Jean-Marc

1977 « The Pleasures of Description » [review article on Études Sémiologiques by Louis Marin, Diacritics : A Review of Contemporary Criticism, vol. 7, n° 2, p. 22-34.

Blanchard, Jean-Vincent

2001 « Description et rhétorique politique : du récit d’entrée royale à la promenade de Versailles », XVIIe siècle, n° 212, p. 477-489.

Bold, S.

1997 « Port-Royal mode d’emploi, or the Future of a Seventeenth-Century Convent », Papers on Seventeenth Century Literature, vol. 24, n° 26, p. 189-198.

Bourdieu, P. & J. Derrida

1992 « Entretien entre Pierre Bourdieu et Jacques Derrida », Liber (Supplément au n° 95 des Actes de la Recherche en Sciences sociales, n° 12, p. 3-4.

Brewer, D.

1993 The Discourse of Enlightenment in Eighteenth-Century France : Diderot and the Art of Philosophizing. New York, Cambridge University Press.
2007 « Le Désir de l’interprétation : en lisant Stendhal », in Lise Sabourin, ed., Le Statut littéraire de l’écrivain : dénomination, condition, représentation. [Paris,] ADIREL, « Travaux de littérature, 20 », p.337-347.
2008 The Enlightenment Past : Reconstructing Eighteenth-century French Thought. New York, Cambridge University Press.

Broadfoot, K.

2001 « Las Meninas and the King’s Two Bodies », Word & Image : A Journal of Verbal/Visual Enquiry, vol. 17, n° 3, p. 219-232.

Brunet, C.

1993 « Des pouvoirs de l’image », Art Press, n° 177 : « Dossier Louis Marin », p. 35-36.

Bruzzo, F.

1994 « Des pouvoirs de la littérature et de l’image : de la représentation comme transfiguration et métamorphose. Raccourci sur Louis Marin », Francofonia : Studi e Ricerche sulle Letterature di Lingua francese, vol. 14, n° 26, p. 27-39.

Calabrese, Omar

1985 Il Linguaggio dell’arte. Milan, Bompiani, en part. p. 209-214.
1986 La Macchina della pittura : pratiche teoriche della rappresentazione figurativa fra Rinascimento e barocco. Bari, Laterza.
1989 « Immaginare il tempo », in L. Corrain, ed., Le Figure del tempo. Milan, Mondadori, p. 19-41.

Calabrese, Omar, ed.

1985 Piero, teorico dell’arte. Roma, Gangemi Editore.

Calabrese, O., Giovannoli, R. & I. Pezzini, eds

1983 Hic sunt leones : geografia fantastica e viaggi straordinari. Milan, Electa.

Caliandro, Stefania

2008 Images d’images : le métavisuel dans l’art visuel. Paris, L’Harmattan (« L’ouverture philosophique »), 2008, 189 p. + 1 CD-Rom.

Cantillon, Alain

2003 « Tout se passe comme si » : l’historiographe et le simulacre », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 1-10.
2007a « Une figure critique des modernités, la persona Pascal », in W. Brooks & R. Zaiser, eds, Religion, Ethics, and History in the French Long Seventeenth Century/La Religion, la morale et l’histoire à l’âge classique (actes du colloque d’Oxford, Modernities/Modernités, juin 2006). Bern-Oxford, P. Lang, p. 75-90.
2007b « Pendent opera interrupta : le commencement des Pensées de Pascal », Littératures, n° 55, p. 45-74.
2008a « Louis Marin, sémiologie et histoire », Critique, n° 738, 2008, p. 889-903.
2008b « Coupure de l’agir chrétien et lieu de l’énonciation » [contribution aux Journées Michel de Certeau. La formalité des pratiques, organisées par la Mission historique française en Allemagne, Göttingen, les 27-28 janvier 2006], in Zeitsprünge : Forschungen zur Frühen Neuzeit, Bd. 12, Lire Michel de Certeau : la formalité des pratiques / Michel de Certeau lesen : Die Förmlichkeit der Praktiken, à paraître.

Cantillon Alain et al.

1993 « Table ronde sur : Des pouvoirs de l’image de Louis Marin », Littérature, n° 91, p. 82-104.

Cantillon, A., Fabre, P.-A. & B. Rougé, eds

 2018 À force de signes. Travailler avec Louis Marin [actes des colloques de l’EHESS de 1997, du Cicada de 1998 et de Paris 3 en 2006]. Paris, Éditions de l’EHESS (« En temps et lieux » 80).

Careri, Giovanni

1989a « Louis Marin : la mise en chair de la peinture », Beaux-Arts Magazine, n° 68, p. 36-37. [Télécharger article en PDF]
1989b « Il mistero dell’Annunciazione nel’ 600 », Inchiesta (Bologna), n° 85-86, p. 35-38.
2001 « Postfazione », in L. Marin, Della Rappresentazione. Roma, Meltemi, p. 246-256.
2005 Gestes d’amour et de guerre. La Jérusalem délivrée, images et affects (XVIe-XVIIIe siècle). Paris, Éditions de l’EHESS, en part. p. 204-216.
2008 « Louis Marin : pouvoir de la représentation et représentation du pouvoir », in Louis Marin : le pouvoir dans ses représentations, catalogue de l’exposition de l’Institut national d’histoire de l’art, 23 mai-26 juillet, p. 4-15. [Télécharger article en PDF]
2012 « Prefazione », Louis Marin, Opacità della pittura. Sagi sulla rappresentazione nel Quattrocento. Lucca, Volo Publisher-La casa Usher (I libri di Omar, 2), p. 7-11.
2015 « 1981 : Louis Marin révèle ce qu’est le pouvoir », communication à l’occasion des Quarante ans de l’EHESS. [Consultable en ligne]

Cavaillé, Jean-Pierre

2003 « Secrets du pouvoir et pouvoir du secret dans quelques textes de Louis Marin », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 108-135.
2006 « Machte des Geheimen und Geheimnisse der Macht », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 69-92.
[2007 « Simulation et dissimulation chez Louis Marin », contribution au colloque du Cicada qui s’est tenu à Pau en mai 2002. (Dossiers du Grihl)

Chambers, R.

1983 « The Uses of Narrative : La Fontaine on the Power of Fables », Paragraph : A Journal of Modern Critical Theory, vol. 2, p. 24-41.

Chartier, Roger

[1994 « Pouvoirs et limites de la représentation : sur l’œuvre de Louis Marin », Annales HSS, vol. 49, n° 2, p. 407-418.
1999 « Richardson, Diderot et la lectrice impatiente », MLN, vol. 114, n° 4, p. 647-666.

Chateau, Dominique

2005 « Sémiotique et antisémiotique dans le discours religieux sur l’image », Recherches sémiotiques/Semiotic Inquiry (Toronto), vol. 25, n° 1-2, p. 75-92.

Christin, Anne-Marie

1979 « Visages sans paroles », 34/44. (Cahiers de recherche de l’UFR Science des texte et documents, Université Paris VII), n° 6, p. 23-30.

Cohen, A. J.

1995 « L’instant de la mort : La Méduse du Caravaggio/La Jetée de Chris Marker. Chiasmes pour Louis Marin », in Hommages à Louis Marin. Urbino, Centro internazionale di semiotica e di linguistica, 1995, « Documents de travail n° 243-244 B », p. 1-20.

Cohen, R.

1982 « The Statements Literary Texts Do not Make : Theories, Parodies, Puzzles, Paradigms », New Literary History (Charlottesville, VA), vol. 13, n° 3, p. 379-391.

Cohen, Danièle

2006 « Narziss und die Ehrlichkeit », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 171-188.

Comment, Bernard

1993 « Figurer, défigurer, transfigurer » [introduction au Dossier Louis Marin], Art Press, n° 177, p. 28.

Conley, Tom

2003 « A Writing of Space : On French Critical Theory in 1973 and its Aftermath », Diacritics, vol. 33, n° 3-4, p. 189-203.

Corrain, Lucia & Paolo Fabbri

2001 « Introduzione », in Louis Marin, Della rappresentazione. Rome, Meltemi, « Segnature 3 », p. 7-30.

Cropper, Elizabeth

1996 « Toucher le regard : le Christ guérissant les aveugles et le discours de la peinture », in A. Mérot, ed., Nicolas Poussin, 1594-1665, actes du colloque organisé au Musée du Louvre par le Service culturel, , 19-21 oct. 1994. Paris, La Documentation française, p. 605-626.

Cropper, E. & C. Dempsey

1996 Nicolas Poussin : Friendship and the Love of Painting. Princeton, NJ, Princeton University Press.

Crousse, B.

1986-87 « La prospective et ses images. La prospective revisitée : évaluation d’un savoir », Réseaux, n° 50-52, p. 147-169.

Damisch, Hubert

2006 « Barocker Narziss ? », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 191-204.

Darbo-Peschanski, C.

2003 « Objets historiques, objets théoriques », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 11-19.

De Bruyn, Eric

 2003 « Alfaville, or the Utopics of Mel Bochner », Grey Room, n° 10, p. 76-111.

Del Degan, D. P.

 2001 « Playing with Paint or Painting with Play : Positioning Beckett’s Play within Marin’s Theory of Reading Painting », Samuel Beckett Today/Aujourd’hui : An Annual Bilingual Review/Revue annuelle bilingue, vol. 11, p. 237-244.

Denton, Margaret Fields

2003 « Death in French Arcady : Nicolas Poussin’s The Arcadian Shepherds and Burial Reform in France c. 1800 », Eighteenth-Century Studies, vol. 36, n° 2, p. 195-216.

Derrida, Jacques

1996 « By Force of Mourning », Critical Inquiry, vol. 22, n° 2, p. 171-192. [En français in J. Derrida, Chaque fois unique la fin du monde, Galilée, 2003, p. 175-204.]
2003 « Échos des rencontres III », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 136-143.
2006 « Kraft der Trauer : die Macht des Bildes bei Louis Marin », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 25-46.

Didi-Huberman, G.

2003 « Louis Marin (1931-992) », Encyclopédie Universalis (en ligne). Bibliothèque.

Doueihi, M.

1984 « Traps of Representation », Diacritics : A Review of Contemporary Criticism, vol. 14, n° 1, p. 66-77.
1994 « Hoc est sacramentum : Painting Blasphemy », MLN [Modern Language Notes], vol. 109, n° 4, p. 617-631.

Dowley, Francis H.

1997 « Thoughts on Poussin, time, and narrative : The Israelites gathering manna in the desert », Simiolus, vol. 25, n° 4, p. 329-348.

Dumora, F.

2002 « L’irreprésentable du point de vue du rêve », in J.-M. Houpert & P. Petitier, eds, De l’irreprésentable en littérature. Paris, L’Harmattan, p. 103-129.
2004 « Note sur l’objet théorique selon Louis Marin », XVIIe Siècle, vol. 56, n° 223, p. 289-302.
2005 L’Œuvre nocturne. Songe et représentation au XVIIe siècle. Paris, Champion, « Lumière classique ».

Dumora, F. & Robic, S.

1993 « La méthode de Louis Marin », Romantisme, n° 79, p. 101-105.

Errington, Shelly

1995 « Myth and structure at Disney World », in Meaning in the Visual Arts : Views from the Outside. A Centennial Commemoration of Erwin Panofsky, 1892-1968. Princeton, NJ, Institute for Advanced Study, p. 85-105.

Fabre, Pierre Antoine

1992 « Pour Louis Marin », in Liber (Supplément au n° 95 des Actes de la Recherche en Sciences sociales), n° 12, p. 2.
1995 « La légende, cadre ou marge ? Voir, lire les Evangelicae-historiae imagines  », in Bertrand Rougé, ed., Cadres et marges. Pau, Publications de l’Université de Pau, « Rhétoriques des arts, 4 », p. 45-53.
1996 « Surrexit : travailler avec “Textes en représentation” », Critique, n° 591-592, p. 791-798.
2003 « Louis Marin, Philippe de Champaigne ou la présence cachée », Encyclopaedia Universalis (en ligne), Bibliothèque.
2007a « Présentation du peintre. Louis Marin et Philippe de Champaigne », in Alain Tapié & Nicolas Sainte-Fare Garnot, eds, Philippe de Champaigne : entre politique et dévotion, catalogue de l’exposition qui s’est tenue au Palais des Beaux-Arts, Lille, 27 avr.-20 sept. 2007. Paris, Éd. de la Réunion des musées nationaux, p. 65-67.
2007b « Le XVIIe siècle, champ de bataille historiographique », in P.-A. Fabre, P. Gruson & M. Leclerc-Olive, eds, Le Sujet absolu : une confrontation de notre présent aux débats du XVIIe siècle français. Grenoble, J. Millon, p. 25-29.
2019, Louis Marin, La traversée des signes. Édition établie et présentée par Pierre-Antoine Fabre. Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales. Collections « Audiographie », 21.

Franko, Mark

1993 Dance as Text. Ideologies of the Baroque Body. Cambridge, Cambridge University Press.
2004 « La théâtralité de Louis XIII et Louis XIV dans leurs rôles travestis aux ballets de cour du XVIIe siècle », in M. Bascher et al., eds, Vraisemblance et représentation au XVIIe siècle : Molière en question. Dijon, Centre de recherches Interactions culturelles européennes, p. 201-213.
2007a « The Baroque Body », in M. Kant, ed. The Cambridge Companion to the Ballet. Cambridge, Cambridge University Press, p. 42-50, p. 296-297.
2007b « Fragment of the Sovereign as Hermaphrodite : Time, History, and the Exception in Le Ballet de Madame, Dance Research : Journal of the Society for Dance Research, vol. 25, n° 2, p. 119-133.

Frontisi, C.

2003 « La peinture ad marginem. L’“œuvre comme objet théorique” », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 50-66.

Fuk, Giacomo

2011 Introduction à la notion de force chez Louis Marin. Paris, École des hautes études en sciences sociales, master en sciences sociales, spécialité Arts et langages.

Gaviano, Marie-Pierre

1998 « Les Essais dans la Logique de Port-Royal ou comment citer le pyrrhonien », Bulletin de la Société des Amis de Montaigne, n° 11-12, p. 37-59.
2008a « Liaison du jugement, jugement de liaison : entre Montaigne et la Logique de Port-Royal », in La Liaison, colloque du Cicada, 1997. Pau, Presses de l’Université de Pau, « Rhétoriques des arts 8 », p. 123-135.
2008b « Ecce quid et cui ? Index et ostensio Christi de Nadal à Preti », L’Index, colloque du Cicada, décembre 2005. Pau, Publications de l’Université de Pau, « Rhétoriques des arts 15 », à paraître.

Groulier, J.-F.

1993 « Lire le visible », Art Press, n° 177 : « Dossier Louis Marin », p. 28-30.

Guiderdoni, Agnès

2013 « Louis Marin’s Theories of Representation : between text and image, from visuality to figurability », in Nigel Saint & Andy Stafford, eds, Modern French Visual Theory, a critical reader. Manchester, Manchester University Press, p. 127-144.

Haney, David P.

1981 « The Emergence of the Autobiographical Figure in “The Prelude”, Book 1 », Studies in Romanticism, vol. 20, n° 1, p. 33-63.

Haroche, Claudine

1998 « Position et disposition des convives dans la société de cour au XVIIe siècle : éléments pour une réfléxion sur le pouvoir politique dans l’espace de la table », Revue française de science politique, vol. 48, n° 3-4 : Cuisine, manière de table et politique, p. 376-386.

Haverkamp, Anselm

2006a « Latenz des Barock : der Riss im Bild der Geschichte », Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 205-214.
2006b « Louis Marin, Theoretikerder Kunst : Nachwort », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig…, p. 255-256.

Heehs, P.

1995 « Narrative Painting and Narratives about Paintings : Poussin among the Philosophers », Narrative, vol. 3, n° 3, p. 211-231.

Henric, J.

1993 « Figurer, défigurer, transfigurer » [Éditorial], Art Press, n° 177, p. 7.

Hersant, Y.

2004 « Les médecins du Roi-Soleil », in P. Carile, ed., La Formazione del principe in Europa, dal Quattrocento al Seicento. Rome, Aracne, p. 339-346.
2006 « La Manne de Poussin, ou la Grâce sans la grâce », Littératures classiques, n° 60 : Les grâces, p. 95-103.

Hetherington, K.

1997 The Badlands of Modernity : Heterotopia and Social Ordering. Londres, Routledge.

Hill, E.D.

1982 « The Place of the Future : Louis Marin and His Utopiques », Science Fiction Studies, vol. 9, no. 2 [27], p. 167-179.

Hjort, M.

1993 The Strategy of Letters. Cambridge, MA, Harvard University Press.

Houdart & Hélène Merlin

1983 « Quand la force est sujette à dispute », Poétique, n° 53, p. 48-59.

Houlé, M. M.

1987a « Serio Ludere : Play at Work in Louis Marin’s Perrault and La Fontaine », in M. Bareau et al., eds, Biblio 17, n° 30 : Actes de Banff, 1986 : Les contes de Perrault, La contestation et ses limites, Furetière, p. 79-96.
1987b « What’s in a Fairy Tale ? Louis Marin’s Work with Play », The American Journal of Semiotics, vol. 5, n° 3-4, p. 341-357.
1990 « On Reading Louis Marin », Œuvres & Critiques : Revue internationale d’étude de la reception critique d’étude des œuvres littéraires de langue, vol. 16, n° 1, p. 105-114.

Hutchinson, S.

1987a « Mapping Utopias », Modern Philology, vol. 85, n° 2, p. 170-185.
1987b « What’s in a Fairy Tale ? Louis Marin’s Work with Play », American Journal of Semiotics, vol. 5, n° 3-4, p. 341-357.

Iversen, M.

1993 Alois Riegl : Art History and Theory. Cambridge, MA, MIT Press.

Jacob, C.

1992 L’Empire des cartes : approche théorique de la cartographie à travers l’histoire. Paris, Albin Michel.

Jacobson, R.

1977 « L’Autre de l’hautre », Diacritics : A Review of Contemporary Criticism, vol. 7, n° 2, p. 35-43.

Jameson, F.

1977 « Of Islands and Trenches : Naturalization and the Production of Utopian Discourse », Diacritics : A Review of Contemporary Criticism, vol. 7, n° 2, p. 2-21.

Johnston, Guillemette

2002 « Representation, Poeticity, and Reading in the Writings of Jean-Jacques Rousseau », French Forum, vol. 27, n° 3, p. 31-54.

Kendrick, C.

1985 « More’s Utopias and Uneven Development. The Institutions of Humanism », Boundary 2, vol. 13, n° 2-3, p. 233-266.

Krauss, Rosalind E.

1995 « The Grid, the Truce Cross, the Abstract Structure », Studies in the History of Art, vol. 48 : Piero della Francesca and his Legacy, p. 302-312.

Kvakova, Radana

2003 « Louis Marin and the « Pictural Semiology » : A Controversial Example of a Work of Art Analysis As a Linguistic System (in Czech) », Estetika, vol. 39, n° 1-2, p. 88-103.

Labrecque, Simon

2015 « Remarques sur l’existence discutable de Gian Battista de Contugi, auteur prétendu d’un ouvrage obscur », Trahir, 7 mars 2015.

Lafargue, Bernard

2005 « L’haptique de l’optique mis a nu par ses regardeurs même », in Sylvie Coëllier, ed., Histoire et esthétique du contact dans l’art contemporain, actes du colloque Contact, 27-28 mars 2003. Aix-en-Provence, Publications de l’Universite de Provence, p. 69-85.

Lamoureux, J.

2004 « La rencontre de deux Amériques », in P. Landry, J. Lamoureux & J. Roca, Nous venons en paix : histoire des Amériques. Montréal, Musée d’art contemporain de Montréal, p. 20–29.
2006 « Seeing Through Art History : Showing Scars of Legibility », in Donald Preziosi & J. Lamoureux, In the Aftermath of Art : Ethics, Aethetics, Politics. London-New York, Routledge, p. 131–54.

Lenain, T.

1990 « Y-a-t-il une crise de la representation dans la peinture classique ? », Annales d’Histoire de l’Art et d’Archéologie, 1990, v. 12, p. 91-108.

Leśniak, Andrzej

2013 Ikonofilia. Francuska semiologia pikturalna i obrazy. Warszawa, Wydawnictwo Instytutu Badań Literackich Polskiej Akademii Nauk.

Lewicka, Olga

2006 « An den Grenzen der Reprasentation », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 95-107.

Lewis, P.

1991 « Food for Sight : Perrault’s Peau d’âne », MLN [Modern Languages Notes], vol. 106, n° 4, p. 793-817.
1992 « Writing to the King : Charles Perrault’s Dedicatory Epistle for the Dictionnaire de l’Académie », MLN, vol. 107, n° 4, p. 673-697.

Lussault, M.

2007 L’Homme spatial : la construction sociale de l’espace humain. Paris, Éd. du Seuil.

Macksey, R.

1992 « In memoriam : Louis Marin (1931-1992) », MLN [Modern Language Notes], vol. 107, n° 5, p. 1107-1108.

Mandelbrote, Scott

1996 « History, Narrative and Time », History of European Ideas, vol. 22, n° 5-6, p. 337-350.

Marty, P.

2002 « Weit : sur les pèlerins d’Emmaüs et la femme à la fenêtre dans Lenz de Buchner », Romantisme, vol. 32, n° 118, p. 23-36, 133-134.

Mengoni, Angela

2001 « Bianco, rottura, opacità. Note intorno a Della rappresentazione di Louis Marin », Esercizi critici (Sienne), n° 3, p. 21-30.

Merlin-Kajman, Hélène

 2004 « Un siècle classico-baroque ? », XVIIe siècle, n° 223, p. 163-172.
2007 « Langue, rhétorique et politique : des apories en tous genres », XVIIe siècle, n° 236, p. 457-471.

Migliore, T.

2007 « “Questo è il mio corpo”. Operatività del segno tra Jean-François Lyotard et Louis Marin », E/C (revue de l’Associazione italiana di studi semiotici), en ligne : www.ec-aiss.it/contributi/migliore_25_5_07.html

Mitchell, W. J. T.

1993 « Editorial Notes », Critical Enquiry, vol. 19, n° 3, p. 595.

Morel, P.

1993 Le Renversement de la représentation, contribution à la table ronde À partir de Louis Marin, qui s’est tenue à Urbino, 16-17 juillet 1993. Urbino, Centro internazionale di semiotica e linguistica, 1993 (« Document de travail n° 229 F »).

Morgan-Russell, S.

2002 « St Thomas More’s Utopia and the Description of Britain », Cahiers élisabéthains : Late Medieval and Renaissance English Studies, n° 61, p. 1-12.

Moscicki, Pawel

2005 « Louis Marin : The Regime of Representation and the Force of Image (in Polish) », Sztuka Filozof, n° 26, p. 18-26.

Mourey, Jean-Pierre

1988a Borges. Vérité et univers fictionnels. Bruxelles, Éd. Mardaga.
1988b « Transparences, filtrages et opacités au travers de quelques pratiques dans l’art contemporain », in Michel Guérin, s. dir., La transparence comme paradigme. Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, p. 245-266.
1993 Le Vif de la sensation. Saint-Étienne, Centre interdisciplinaire d’étude et de recherches sur l’expression contemporaine-Université Jean Monnet (« Travaux 80 »).
1996 Philosophies et pratiques du détail : Hegel, Ingres, Sade et quelques autres. Seyssel, Champ Vallon (« Milieux »).

Murray, T.

1983 « Theatrical Legitimation : Form of French Patronage and Portraiture », Publications of the MLA of America (New York), vol. 98, n° 2, p. 170-182.
1997 « Et in Arcadia Video : Poussin, the Image of Culture with Marin and Kuntzel », MLN, vol. 112, n° 3, p. 431-453.
2006 « Louis Marin (1931-1992) », in L. D. Kritzman, B. J. Reilly & M. B. Debevoise, eds, The Columbia History of Twentieth-Century French Thought. New York, NY, Columbia University Press, p. 606-607.

Nef, Frédéric

1977 « Louis Marin, La critique du discours sur La logique de Port-Royal et les Pensées de Pascal », Annales ESC, 1977, vol. 32, n° 3, p. 529-532, consultable en ligne.

O’Neill, John

1983 « Power and the Splitting (Spaltung) of Language », New Literary History, vol. 14, n° 3, p. 695-710.

Oster, Daniel

1995 « Pascal et Port-Royal [Louis Marin] », Encyclopaedia Universalis [en ligne, accès avec code] : http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/pascal-et-port-royal/

Peres Oramas, M.

1998 La Cocina de Jurassic Park y otros ensayos visuales. Caracas, Fondacion Polar, plus part. p.287-302.

Pericolo, Lorenzo

2002 Philippe de Champaigne : « Philippe, homme sage et vertueux ». Essai sur l’art et sur l’œuvre de Phllippe de Champaigne, 1602-1674. Tournai, Renaissance du livre/Bruxelles, Dexia, 319 p.
2011 Caravaggio and Pictorial Narrative : Dislocating the Istoria in Early Modern Painting. London, Harvey Miller, 654 p.

Pezzini, I.

1995 « Omaggio a Louis Marin », in Hommages à Louis Marin. Urbino, Centro internazionale di semiotica e di linguistica, 1995, « Documents de travail n° 243-244.
1996 « Tra le carte : letteratura e cartografia immaginaria », in M.-A. Brayer, ed., Cartographiques, actes du colloque de l’Académie de France à Rome, 19-20 mai 1995. Paris, Éd. de la Réunion des Musées nationaux, p. 149-168.
1998 Le passioni del lettore. Saggi di semiotica del testo. Milano, Bompiani, en part p. 109-124 et p. 221-226.
2001 « Semiotic Efficacity, Meaning Effects and Textual Effectiveness », in I. Pezzini, ed., Semiotic Efficacity and the Effectiveness of the Text. From Effects to Affects. Actes du congrès du Centro di semiotica e studi cognitivi, San Marino 1996. Turnhout, Brepols, 2001, p. 7-28.
2006 « Visioni di città e monumenti logo » in G. Marrone & I. Pezzini, eds, Senso e metropoli : per una semiotica posturbana. Rome, Meltemi, p. 39-51.

Philippe, Gilles

1997 « Les métaphores picturales et l’approche stylistique des séquences descriptives », in Monique Chefdor, ed., De la palette à l’écritoire. Nantes, Éd. Joca seria, v. I, p. 17-24.

Pichler, Wolfram

2006 « Die Evidenz und ihr Doppel : uber Spielraume des Sehens bei Caravaggio », », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 125-156.

Potié, P.

1996 Philibert de L’Orme : figures de la pensée constructive. Marseille, Parenthèses.

Pousin, Frédéric

1995 L’architecture mise en scène. Essai sur la représentation du modèle grec au XVIIIe siècle. Paris, Éditions Arguments.
2003a « “Des pas de côtés”, in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. I-IV.
2003b « La ville représentée : objet historique et sémiologie », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 85-99.
2005 Figures de la ville et construction des savoirs : architecture, urbanisme, géographie. Paris, CNRS Éditions.

Pousin, Frédéric, Sylvie Robic, et al.

2003 « Échos des rencontres I », « Échos des rencontrs II », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 20-26, p. 77-82.

Queloz, J. & Sérodes, S.

2002 « Louis Marin lecteur de Leiris », in J. Poirier, G. Ernst & M. Erman , eds, Écriture de soi et lecture de l’autre. Dijon, Éditions universitaires de Dijon, p. 69-83.

Reiss, T. J.

1978 « Sailing to Byzantium : Classical Discourse and Its Self-Absorption », Diacritics : A Review of Contemporary Criticism, vol. 8, n° 2, p. 34-46.

Riot-Sarcey, Michèle, ed.

2000 De la représentation, n° spécial, Romantisme, n° 110.

Robic, Syvie

2003 « “Stupé-fictions”, théorie et fiction dans l’œuvre de Louis Marin », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 100-107.

Rosset, Clément

1982 « L’effet royal », Critique, n° 417, 1982, p. 120-129.

Rougé, Bertrand

1993a « ‘Whose Doom ? Dead See’, ou la peinture rendue invisible : transparences et opacités préraphaélites », Q/W/E/R/T/Y, arts, littératures et civilisations du monde anglophone, n° 3, p. 219-230.
1993b « Une Véronique américaine : le drapeau des États-Unis à travers l’œuvre de Jasper Johns », Revue française d’Études américaines, n° 58 : Le drapeau américain, p. 389-399.
2008 « Point de décollation : liaison liminale et récit minimal de peinture (Jean-Baptiste et la voix du tableau) », in B. Rougé, ed., La Liaison, actes du 8e colloque du Cicada. Pau, Publications de l’Université de Pau, « Rhétoriques des arts, 8 », p. 147-171.

Rubin, J. H.

1994 Manet’s Silence and the Poetics of Bouquets. Londres, Reaktion Books.

Saint, Nigel

1996 « Speaking volumes : Poussin’s water colours », Interfaces, 10 : La couleur parle, p. 15-23.
1999 « Pour l’amour d’un plaisir sévère : Following Louis Marin », in M. Heusser et al., eds, Text and Visuality : Word and Image, Interactions 3. Amsterdam, Rodopi, « Studies in Comparative Literature, 22 », p. 65-75.
2004 « Louis Marin », in Christopher J. Murray, ed., Encyclopedia of Modern French Thought. New York, Fitzroy Dearborn, p. 456-458.
2005 « Esthétique et temporalité dans les réflexions théoriques de Louis Marin sur les idoles », in R. Dekoninck & M. Watthee-Delmotte, eds, L’Idole dans l’imaginaire occidental. Paris, L’Harmattan, p. 49-56.
2007a « Reading Stendhal’s Vie de Henry Brulard : Louis Marin and the Limits of Representation », Dalhousie French Studies, n° 80, p. 59-67.
2007b « ‘This is my body’ : the words of the Eucharist in the work of Louis Marin and Jean-Luc Nancy », in Thomas Baldwin, James Fowler & Shane Weller, eds, The Flesh in the Text. Bern, Peter Lang, p. 243-259.
2011 « Louis Marin, Poussin and the Sublime », Art History, vol. 34, n° 5, p. 914-933.

Salazar, P. J.

2004 « La manière Marin et le fétiche langage », Littératures classiques, vol. 50, p. 119-136.

Salemohammed, G.

1987 « Marin : A Pascalian Diversion », Economy and Society, vol. 16, n° 2, p. 220-228. [Téléchargement payant.]

Salwa, Mateusz

2005 « Louis Marin’s Trompe-l’œil – a Gloss [in Polish] », Sztuka Filozof, n° 26, p. 27-36.

Sasaki, Ken-ichi

1998 « ルイ・マランさん追悼 (Désolation de la mort de Louis Marin) », in ミモザ幻想 (« Fantaisie de mimosa »). Tokyo, Keiso Shobo, p.132-142.

Schefer, Jean-Louis

1971 [À propos de] Louis Marin, « Éléments pour une sémiologie picturale » (in B. Teyssèdre et al., Les Sciences humaines et l’œuvre d’art. Bruxelles, La Connaissance, 1969.), Semiotica, vol. 4, n° 2, p. 171-193. [Télécharger article en PDF]

Setton, Dirk

2006 « Machtige Impotenz : zur Dynamo-Logik des Konigsportraits », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 217-244.

Somaini, Antonio

2000 La cornice e il problema dei margini della rappresentazione. Milan, Università degli studi di Milano, Seminario di filosofia dell’imagine, 2000.

Soussloff, C. M.

2005 « The Trouble with Painting, the Image (less) Text », Journal of Visual Culture, vol. 4, n° 2, p. 203-236.

Stoichita, Victor

1983 « La cité idéale : préhistoire du texte utopique », Cahiers de l’Herne, 44 : Les Symboles du lieu : l’habitation de l’homme, p. 233-243.
1991 « Zurbaráns Veronika », Zeitschrift für Kunstgeschichte, vol. 58, p. 191-206.
1993 L’Instauration du tableau. Métapeinture à l’aube des Temps Modernes. Paris, Méridiens-Kliencksieck (2e ed. Genève, Droz, 1999).
2001 « La Panchina di Pietro », in Cesare Brandi : teoria ed esperienza dell’arte, actes du congrès de Sienne, 12-14 nov. 1998. Cinisello Balsamo-Milano, Silvana, p. 111-118, p. 228-231.
2006 « Das Sklavenbildnis », in V. Beyer, ed, Das Bild ist der König. Repräsentation nach Louis Marin. Munich, p. 157-169

Suvin, D.

1986 « On Metaphoricity and Narrative in Fiction : The Chronotope as the Differentia Generica », Sub-stance, vol. 14, n° 48, p. 51-67.

Thomas-Fogiel, Isabelle

 2008 « Le signe et l’image : Louis Marin et la critique de la représentation », in Le Concept et le lieu : figures de la relation entre art et philosophie. Paris, Éd. du Cerf, coll. « La Nuit surveillée », p. 290-320.
- 2011 « Louis Marin philosophe : la signification à la croisée du langage et de la vision », Conférence prononcée au colloque du Cicada sur Louis Marin en 2003 et actualisée, en 2011, pour la publication des actes de deux colloques sur Louis Marin, aux Éditions de L’EHESS, à paraître. [Consultable en ligne]

Tofts, Jens

1993 « Noter om Klee, og om modernismen og repraesentationen i maleriet », Periskop, vol. I, n° 1, p. 67-78.

Trucchio, Aldo

2015 « Idéologie et représentation : le pouvoir des images chez Louis Marin », Paideutika : Quaderni di formazione e cultura N.S. n° 22 : Contrappunti.

Van Wert, W.F.

1995 « Disney World and Posthistory », Cultural Critique, vol. 32, p. 187-214.

Velay-Valentin, C.

1994 « Louis Marin lecteur de Charles Perrault », Merveilles & Contes/Marvels & Tales/Wunder & Märchen/Maravillas & Cuentos/Meraviglie & Racconti (Boulder, University of Colorado), vol. 8, n° 2, p. 255-279.

Vert, Xavier

2005 « L’image dépouillée de soi », Parade (Ersep, Tourcoing), n° 5, p. 32-35.
2008 « Louis Marin en utopie : fiction, idéologie et représentation », in Louis Marin : le pouvoir dans ses représentations, catalogue de l’exposition à l’Institut national d’histoite de l’art, 29 mai- 26 juillet, p. 52-75. [Télécharger article en PDF]

Vest-Hansen,Malene

1993 « At laese billeder : Poussin i semiotisk optik », Periskop, vol. I, n° 1, p. 43-58.

Viala, A.

2004 « Le Récit est un théâtre », in M.-C. Canova-Green & A. Viala, eds, Racine et l’histoire. Tübingen, Narr, p. 225-235.

Vinken, Barbara

1992 « The Concept of Passion and the Dangers of the Theatre. Une esthétique avant la lettre : Augustine and Port-Royal », Romanic Review, vol. 83, n° 1, p. 45-59. [Télécharger article en PDF]

Vizzini, Giuseppe

2014 Potere e rappresentazione. La questione della sovranità in Louis Marin. Rome, Università La Sapienza, Dipartimento di Filosofia, Master.

Voorhoeve, Jutta

2006 Die Selbstverleugnung der KunstGeschichte : Panofsky und Marin in Arkadien », in Vera Beyer, Jutta Voorhoeve & Anselm Haverkamp, eds, Das Bild ist der Konig : Reprasentation nach Louis Marin. Munich, Wilhelm Fink Verlag, p. 109-122.

Vornicel, M. V.

1987 « Ruses et machinations : Les Machines de théâtre au XVIIe siècle », Dissertation Abstracts International, vol. 47, n° 11, p. 4096A-4097A.

Villemur, F.

2002 « La “demeure” du Verbe : nativités et Adorations du Quattrocento », in F. Pousin & S. Robic, eds, Signes, histoire, fictions…, p. 28-49.

Vouilloux, B.

1986 « Le tableau, description et peinture : raconter, représenter, décrire », Poétique, n° 65, p. 3-18.
2004 L’œuvre en souffrance : entre poétique et esthétique. Paris, Belin, p. 99-127 (« À l’œuvre : l’usage de la représentation »).

Wilson, R.

2015 Image, Text, Architecture : The Utopics of the Architectural Media. Londres, Ashgate.

Zvakova-Safarikova, R.

2008 « Faire l’histoire de l’art avec les signes ». Contribution de Louis Marin à la théorie picturale et réception de sa pensée. Paris, Université Paris I-Panthéon Sorbonne, thèse de doctorat.