Annuaire 1986-1987

Sémantique des systèmes représentatifs

Directeur d’études : M. Louis MARIN


Compte rendu d’enseignement

Nous avons engagé cette année une recherche intitulée « présence réelle et représentation » dont le lieu historique a été limité pour l’époque moderne au XVe, XVIe et XVIIe siècles en France principalement. Après avoir défini la place et les fonctions de l’énoncé eucharistique dans la théorie du signe représentationnel construite par les logiciens de Port-Royal (1662-1683), trois grands champs d’analyse ont été ouverts. Le premier portant sur la dimension « réflexive » ou opaque du signe représentationnel : se présenter (représentant quelque chose). L’acte de présentation a été étudié comme la construction de l’identité du sujet représenté dans les procédures d’identification du Moi. La théorie du portrait et de l’autoportrait à Port-Royal a fait l’objet de l’essentiel du cours : 1) à partir du paradigme de la Sainte Face, l’opposition du portrait-indice et du portrait-représentation ; la relation entre le portrait, la relique, l’ex-voto, la nature morte ; 2) à partir de l’examen des diverses théologies de l’icône, la relation entre l’efficace spirituelle du portrait et l’inscription du nom ; la relation du portrait et du nom propre. Une recherche plus particulière a été consacrée aux effets de présence dans la représentation en vue de reconnaître l’opposition entre une esthétique du trompe l’œil et celle de la représentation.

Le deuxième champ d’analyse simplement esquissé cette année concernait la figurabilité du corps divin dans la représentation de peinture. Il exploitait plus précisément une recherche sur les représentations d’Annonciations en Toscane au Quattrocento. À titre programmatique, ont été évoqués les problèmes suivants : la relation entre une théorie de renonciation et une logique du secret ; les théologies et les spiritualités de l’Incarnation dans la représentation picturale de la Renaissance, compte tenu de l’« invention » de l’espace perspectif. Le troisième champ d’analyse concernait plus particulièrement le texte littéraire, notamment mystique. À ce titre ont été étudiés deux textes de Pascal, le Mémorial et le Mystère de Jésus.

Parallèlement à cette recherche et en alternance avec elle, nous avons poursuivi les recherches engagées l’année précédente sur théâtralité et politique au XVIIe siècle : ont été plus précisément étudiées les relations entre Corneille et le pouvoir d’état à l’époque de Mazarin premier ministre, en vue de mettre en évidence les modes et procès « théâtraux » de production de la légitimité politique, à partir des textes périgraphiques et de quatre œuvres : La Mort de Pompée, le Menteur, la Suite du Menteur et Héraclius.

Sont intervenus au cours du séminaire, Pr Salvatore Settis (Pisa) Italie : Romae secundae : sur les réemplois de l’Antiquité au Moyen Âge et à la Renaissance. — Pr Omar Calabrese (Bologne) et Paolo Fabbri (Palerme) Italie : Recherches sémiotiques sur le frontispice de La Scienza Nuova de Vico. — Pr Stephen Greenblatt (Berkeley, USA) : Martial Law in the Land of Cockaigne : Shakespeare’s Measure to Measure and The Tempest and their political and ideological context. — Pr Stephen Bann (Kent GB) : L’esthétique d’Adrian Stokes. — Pr Michael Fried (Johns Hopkins USA) : Courbet’s Realism.

Publications

- « L’art d’exposer : notes de travail en vue d’un scénario », Parachute (Montréal), 1986, n° 43. — «  A Semiotic Approach to Parade, Cortege, Procession  », in Alessandro Falassi, ed., Time Out of Time  : Essays on the Festival. University of California Press, 1987. — « Le trou de mémoire de Simonide », Traverses, 1987, n° 40 : Théâtres de la mémoire. — « Manger, parler, aimer dans les Contes de Perrault », Biblio 17, 1987, n° 30 : Papers on French Seventeenth Century Literature [Actes de Banff, 1986] :  « Les Contes de Perrault, La contestation et ses limites, Furetière ». — « Énoncer une mystérieuse figure », La Part de l’Œil, 1987, n° 3. — « Figurabilité du visuel : la Véronique ou la question du portrait à Port-Royal », Nouvelle Revue de Psychanalyse, 1987, vol. 35 : Le champ visuel. — «  La scission des deux corps du Roi  », L’Éclat du jour, 1987, n° 5 [numéro spécial]  : Journal de Louis II de Bavière. Le fait politique et clinique.