Annuaire 1970-1971

Sémiologie et linguistique : recherches sur la notion de représentation au XVIIe siècle

Textes et documents figuratifs

Directeur d’études suppléant : M. Louis MARIN


Compte rendu d’enseignement

La notion de représentation était apparue stratégiquement importante dans la mesure où elle référait implicitement ou explicitement à la « visualité », mais où elle n’était pas liée, nécessairement, à la ressemblance ou à la reproduction ; elle permettait par là l’analyse critique des éléments constitutifs du modèle sémantique du signe : signifiant, signifié, référence et leurs relations ; dénoté, connoté, etc. La fréquence d’utilisation du modèle pictural dans les discours théoriques du XVIIe siècle nous a incités à investir cette problématique dans ce contexte historique, quitte, en retour, à définir la notion d’histoire dans l’emploi « drastique » que nous en faisions. L’analyse de la représentation a donc été poursuivie dans un certain nombre de textes de « philosophie du langage » du XVIIe : Grammaire générale et Logique de Port-Royal, Pensées et Opuscules de Pascal, correspondance de Descartes, etc. Des rapprochements et des comparaisons ont été effectués avec des textes appartenant à d’autres domaines théoriques : théorie de la peinture, et du théâtre (Conférences à l’Académie royale de Peinture, traités de Félibien, Dufresnoy, F. de Chambray, d’Aubignac, Chapelain, Corneille, etc.), théories scientifiques (Dioptrique de Descartes, Traité des passions de Descartes, Senault, etc.) Enfin n’ont jamais été écartées les comparaisons significatives avec des textes théoriques modernes sur le langage (Peirce, Saussure, Hjelmslev, etc.) ou sur la peinture (Panofsky, Francasfel, Klee, Mondrian, Kandinsky, etc.) D’autre part, les points d’appui de l’analyse ont été trouvés dans les textes littéraires du XVIIe siècle, ou contemporains ou dans des documents figuratifs : plans de Gomboust et de Mérian, portraits de Champaigne, paysages de Poussin, gravures, etc. Le modèle proposé au début du séminaire a été remanié et complexifié au fur et à mesure qu’il était confronté à de nouveaux éléments d’analyse. Les relations entre les notions de modèle et de représentation ont été, à leur tour, abordées de façon critique.

Le deuxième semestre a été consacré à l’étude sémiologique d’un tableau de Poussin, Paysage avec un homme tué par un serpent (National Gallery, Londres) qui constituait une des applications possibles du modèle défini au cours du premier semestre. Cette recherche a porté spécialement sur les problèmes posés par la description d’une image picturale, à partir de cinq textes contemporains du tableau, trois tirés de Félibien, un des Dialogues des morts de Fénelon, et le dernier, d’une légende d’une gravure de ce tableau. Cette étude qui a permis de préciser le statut de notions comme celles de figure, signe figuratif, référent, matrice figurative, etc. a débouché sur la construction d’un modèle formel de ce tableau qui serait sans doute généralisable à des tableaux du même peintre ou de la même époque moyennant des transformations spécifiques. Cette recherche vise à jeter les bases méthodologiques et épistémologiques d’une sémiologie du tableau qui constitue une des directions priviligiées d’une théorie générale critique de la représentation. Les exposés des participants et travaux pratiques ont porté : 1. Sur la critique de la notion de représentation dans des textes d’ethnologie ou de critique d’art contemporains ; 2. Sur les rapports entre le texte et la figure et en particulier sur le problème de l’illustration textuelle et figurative (Contes de Perrault, Fables de La Fontaine, etc.) ; 3. Sur la confrontation de cartes géographiques, plans ou itinéraires et des récits de voyages réels et imaginaires ; 4. Sur les rapports entre l’image, le nom propre et le déictique.

Exposés d’élèves et travaux pratiques

  • M. Dominique Christian, Sur les notions de simulacre, double et représentation ; M. B. Ferry, Analyse sémiologique de quelques récits de voyages ; M. Gluckstein, Documents sur le portrait ; Mlle Marion Jacouh, Critique de la notion de représentation dans le discours ethnologique : Franz Boas et Claude Lévi-Strauss ; M. M. Laugaa, Sur la notion de pseudonyme et son rapport au texte : documents du XVIIe siècle.

Exposés de conférenciers extérieurs

  • M. Jean-Louis Scheffer, Pour une théorie de la couleur ; M. Jean Baudrillard, Problèmes posés par la signature dans le tableau.

Activité scientifique du Directeur d’études suppléant

a) Enquêtes en cours

Recherches de sémiotique narrative concernant les récits bibliques, en collaboration avec Michel de Certeau, Jean-Louis Tristani, Claude Chabrol, Gérard Buchet et la participation d’Edgar Haulotte, professeur d’Exégèse biblique de Fourvière et Xavier Léon-Dufour s. j. ; Recherches concernant le discours utopique.

b) Congrès, conférences, missions scientifiques

Congrès des Études bibliques de Chantilly, sept. 1969 avec M. R. Barthes et Paul Ricœur, Xavier Léon-Dufour… Échanges de séminaires [organisés avec Jacques Derrida (ENS Ulm) et Mikel Dufrenne (Nanterre)] avec l’Université d’Oxford (Professeurs A. Montefiore, Alain J. J. Cohen) sur les actes de parole et les performatifs, novembre 1969, mars 1970, mai 1970. Séminaire à l’Université de Montréal fin mars 1970 consacré aux problèmes de la neutralité dans le discours didactique, avec la participation de Professeurs d’Oxford, Montréal, Columbia, etc. Séminaire à la Sorbonne sur le discours utopique au XVIIe siècle, mars-avril. Communication à l’Istituto dantesco europeo à Milan sur l’analyse structurale de deux textes du Purgatoire de Dante, 20-21 juillet 1970.

c) Publications

Articles

  • « Le discours de la figure », Critique, 1969, n° 270 ; « Signe et représentation : Philippe de Champaigne et Port-Royal », Annales ESC, 1970, vol. 25, n° 1 ; « Essai d’analyse structurale des Actes 10-I 11-18 », Recherches de Sciences religieuses, 1970, vol. 58, n° 1 ; « Le terme neutre dans le discours philosophique », communication au Colloque de Montréal, mars 1970 ; « La description de l’image : à propos d’un paysage de Poussin », Communications, 1970, n° 15 : N° spécial consacré à l’image ; « Klee ou le retour à l’origine », Revue d’Esthétique, 1970.

Sous-presse

  • Textes en représentation, Critique, 1970, n° 1 ; De l’Utopia de More à la Scandza de Cassiodore-Jordanès, Annales, 1971, vol. 26, n° 2 ; Les femmes au tombeau : essai d’analyse structurale d’un texte évangélique, Langages, 1971, n° 22 : N° spécial sur la sémiotique narrative des récits bibliques. (Présentation des recherches du groupe de travail).

Éditions

  • Introduction à ARNAULD, Antoine & Pierre NICOLE, La Logique ou l’Art de penser [Logique de Port-Royal] contenant outre les règles communes plusieurs observations nouvelles propres à former le jugement, Paris, Flammarion (« Sciences humaines »), 1970.

Ouvrages

  • Études sémiologiques, Paris, Klincksieck (« Collection Esthétique et Philosophie »).